Euro Bengale


Que ce soit à l’occasion du Nouvel An ou de la fête nationale, les feux d’artifices font partie des spectacles qui attirent les spectateurs. Moment sublime, parfois accompagné de musique, le spectacle nous fait oublier que la pyrotechnie de divertissement fait partie des explosifs à part entière.

Dangereux, ils provoquent chaque année de nombreux accidents, certains comme les mortiers d’artifice sont détournés lors de violences urbaines pour être utilisés comme arme.

C’est la raison pour laquelle Bernard DEOM, président du SPSD et d’Euro Bengale, une société indépendante spécialiste des feux d’artifices, se bat pour la modification et le respect d’une réglementation très peu appliquée en France.

En effet, les feux d’artifices peuvent être dangereux en raison de substances explosives qu’ils peuvent contenir. Il est donc essentiel que toutes les entreprises qui vendent des explosifs respectent la réglementation.

Les articles pyrotechniques sont définis et classés par le code de l’environnement selon leurs conditions d’utilisation, leur niveau sonore et le risque pour la sécurité qu’ils présentent : les artifices de divertissement (F1 à F4), les articles pyrotechniques destinés au théâtre (T1 et T2) et les autres articles (P1 et P2). Les produits les plus dangereux (F4, T2 et P2), tels que les « mortiers d’artifice » ne peuvent être vendus que par les artificiers professionnels.

Nous sommes seulement une quarantaine d’entreprises en France à avoir investi pour construire nos installations de stockage, pour posséder des véhicules équipés pour transporter des explosifs, pour nous former et obtenir les diplômes nécessaires.

En effet, en tant que professionnels, nous possédons des dépôts ICPE (installations classées pour la protection de l’environnement) ainsi que les autorisations inhérentes (arrêté préfectoral). Notre dépôt d’origine fait trois hectares avec 30 bâtiments. Pour diviser le risque, nous possédons un autre dépôt, un ancien camp militaire de 300 hectares composé de 130 bâtiments.

Nos collaborateurs sont formés aux gestes techniques et aux contraintes, de façon à ce que ça se passe bien. De plus, nos dépôts sont équipés de caméras de vidéo surveillance et de détecteurs pour éviter toute intrusion malveillante.

Cela fait 30 ans que les membres du SPSD ( Syndicats de la Pyrotechnie de Spectacle et de Divertissement) se battent pour le respect de la réglementation. Les choses avancent doucement, les pouvoirs publics ont mis dix ans pour réagir. Aujourd’hui, ils sont en train de modifier la réglementation pour tenter de maîtriser un marché devenu plus ou moins souterrain. Pour simplifier, les organisateurs de feux d’artifice devront déclarer non seulement leurs feux d’artifice, mais également le nom du vendeur ainsi que son adresse. Il est essentiel que les donneurs d’ordre soient sensibilisés au respect de la réglementation pour leur sécurité administrative.

J’étais fonctionnaire dans l’éducation nationale, et je m’occupais d’une association qui organisait des sons et lumières. Le fournisseur des artifices était un ami, il m’a donné l’idée de monter une entreprise d’artifice. Il m’a fallu 3 ans et beaucoup de difficultés, pour lancer ma boite. J’ai commencé seul, avec mon épouse puis nous avons embauché et aujourd’hui, l’entreprise compte 14 salariés permanents que nous étoffons d’artificiers professionnels lors des grands événements annuels.

Aujourd’hui, nous accompagnons nos clients dans la mise en œuvre de leurs spectacles pyrotechniques dans toute la France. Nous avons été 1er prix au concours international des feux d’artifices de Bilbao en Espagne, 2012. Bien que nous ne recherchons pas les honneurs, nous sommes fiers de cette récompense qui démontre la qualité de nos prestations.

Le travail de l’artificier ne se limite pas à la vente de feux d’artifices et à la conception de spectacles pyrotechniques, c’est aussi un gros travail de logistique pour disposer des marchandises. Nous nous fournissons en Chine, c’est un avantage conséquent qui nous permet d’avoir des marges raisonnables et une gamme de produits de qualité.

Les fabricants sont toujours à la recherche de nouveaux effets. La Chine et le Japon sont à la pointe de l’innovation dans ce domaine. Les produits que nous choisissons font partie des produits haut de gamme, très élaborés : feux exceptionnels, effets magnifiques… Ils sont originaux par leurs composants. Nous pouvons faire éclater des cœurs, des lettres de l’alphabet, la marque Mercedes nous a même demandé de faire son logo, tout est possible !

Nous avons la possibilité de personnaliser chaque feu.

Pour tirer un feu d’artifice, il faut posséder un certificat F4T2 mais cela ne vous autorise pas à vendre des feux. Nous proposons une formation de 2 à 5 jours selon le niveau des candidats, qui doivent préalablement demander une autorisation à la préfecture.

Après la formation, nous assurons un suivi. Chaque candidat doit tirer trois feux d’artifice accompagné par un maître de stage, à la suite de quoi, il peut demander à la préfecture son certificat de qualification. Celui-ci est valable entre deux et cinq ans.

Je n’y crois pas, c’est comme avec les lasers… Un feu d’artifice, c’est sensible à la météo. Il suffit d’un peu de vent pour que l’effet soit différent, il y a les odeurs, les sons, tout ce qui rend ce spectacle si vivant et unique.

Un spectacle drone est piloté par ordinateur, il sera toujours identique, et puis le risque pour le public est très élevé. La protection de l’environnement et le souci de la sécurité des intervenants et du public sont nos principaux objectifs avec l’assurance de la qualité de nos produits.

Cela fait dix ans que les Suisses et les Canadiens veulent interdire les feux d’artifice à cause du risque de pollution. L’explosif pur qui sert à faire le feu d’artifice, c’est de la poudre noire réputée non polluante. Les matières polluantes, ce sont les métaux lourds qui brûlent et les combustions sont souvent incomplètes. C’est un vrai problème, pour l’instant, il n’y a pas d’alternative pour remplacer les feux d’artifice. Nous prenons grand soin après chaque spectacle de nettoyer le site.

Retour à la page précédente